Classe bilangue Anglais-Occitan

Les sections bilangues permettent de commencer une seconde langue dès la 6ème.

Le collège de Vauvert abrite deux sections bilangues : "Anglais-Occitan" et "Anglais-Allemand'.

L’enseignement de l’Occitan est proposé de la 6ème à la 3ème, à raison de 2 heures par semaine  (pour la classe bilangue « Anglais-Occitan ») ou de 1h par semaine (en Enseignement de complément).

- Les places sont limitées (= équivalent d’une classe, soit 30 élèves) et le niveau est hétérogène.

- Que ce soit avec la bilangue « Anglais-Occitan » ou avec l’Enseignement de complément, votre enfant fera « Espagnol » en LV2.

- Pas de devoirs à la maison  sauf pour les contrôles (deux à trois par trimestre).

 

Pourquoi choisir une classe « bilangue » ?

Le plurilinguisme n’est pas un obstacle, mais –au contraire- un atout. Toutes les études sur ce sujet le démontrent :

            - Apprendre deux langues en même temps favorise l’apprentissage des langues en général : dès que l’on possède deux langues –quelles qu’elles soient- on apprend plus facilement une troisième, puis une quatrième.

            - Les enfants bilingues ont plus de souplesse mentale (facilité de passer d’une langue à l’autre), de créativité et trouvent plus facilement des réponses à une question

            - Cela favorise une ouverture d’esprit : curiosité, tolérance et respect des différences et des autres

 

Pourquoi choisir « OCCITAN » ?

              Ce sera, pour votre enfant, l’occasion d’apprendre une langue vivante, parlée dans 32 départements du Sud de la France,  dans 12 vallées du Piémont (en Italie où l’occitan est langue officielle depuis 1999), au Val d’Aran (enclave espagnole dans les Pyrénées où il est langue officielle depuis 1990) et en Catalogne Espagnole (où il est langue co-officielle depuis 2010).

Cette ouverture culturelle et linguistique se fera en classe, mais aussi au travers de deux sorties par an : une dans le cadre d’un Projet Académique (thématique différente chaque année) et une autre dans une manade.

- Parce que c’est facile :

            w Lorsqu’on parle français, on a déjà l’accentuation pour parler occitan : cette langue ne nécessite pas de rouler les « R » ni d’avoir une accentuation particulière.

w Votre enfant et vous-mêmes connaissez déjà beaucoup  de mots sans le savoir  car c’est la même chose que le « patois » ou le « provençal ». Même si on n’est pas de la région, on le retrouve dans notre environnement immédiat :

S à l’entrée de certaines villes et villages  ou sur des panneaux d’indication

S dans beaucoup d’expressions familières : le poutoun, être débraillé, péguer, être ensuqué, rébéquer, la castagne, escamper, ...

S dans des noms de famille : PAGES, VALAT, VIALAT, CASTANIER, MOURGUES, ROMIEUX, SABATIER, FABRE,…

S dans des noms de traditions : la bouvine (avec ses biòus, ses abrivados et ses bandidos), la pétanque, les joutes, …

S dans des noms de plats : le cassoulet, la gardiane, la brandade, la brasucade, l’aïoli, la bouillabaisse, le pan bagnat, …

S dans des chansons : la Coupo Santo, A la fount de Nimes, Jean Petit qui dance  ou encore avec des groupes tels que Mauresca (et son célèbre « Anam manjar »).

S dans des noms de lieux : Aigues-Vives, Aigues-Mortes, Codognan, Vauvert, Castelnau, Prat Peyrot, La Devèze, Fontvieille, …

 

- Parce que cela rapporte des points au Brevet des Collèges (de 10 à 20 points), qu’il compte également dans le contrôle continu des compétences (Domaine 1.2 : Pratique d’une langue vivante ou étrangères, cliquer ici) et qu’il n’y a pas d’épreuve à passer.

 

- Parce que c’est une langue reconnue « langue vivante » dans les Textes Officiels : au lycée, l’Occitan peut remplacer une LV2 ou une LV3 défaillante et rapporter des points au Bac en « option facultative ».         

Comment votre enfant va-t-il apprendre l’Occitan ?

- pour la langue : au travers d’activités sous forme de jeux et de chansons, de niveau A1 (c’est-à-dire pour « Débutants »).   

- pour la culture régionale : il va travailler sur différents thèmes dont voici quelques exemples :

            - la bouvine                             :             les Arènes, les métiers et activités liés au taureau, les différents types de courses,  le taureau et le cheval  « Camargue », la Fête des Gardians, la cabane de gardian, le costume d’Arlésienne …,

          - La Camargue                          :             sa faune et sa flore

         - La gastronomie occitane         :             pain bagnat, cassoulet, aïoli, brasucade, brandade, gardiane, …

        - la toponymie                              :             étude des noms de famille et de lieux de nos villages

         - Arts et Littérature                  :             « L’Arlésienne » d’Alphonse DAUDET, les peintres d’Arlésiennes (PICASSO, VAN GOGH, LELÉE, RASPINI),  l’opéra  « Carmen » de Georges BIZET, « Mireille » de Frédéric MISTRAL

        - les métiers provençaux             :             la sagne, la vigne, le riz, l’huile d’olive,…

       - les fêtes traditionnelles                             :             Noël (les santons), Épiphanie (la galette des rois), Chandeleur (les crêpes) Pâques (origines de l’œuf), Carnaval, les fêtes du mois de Mai en Provence,   …

AINSI, APPRENDRE L’OCCITAN, C’EST (RE)DÉCOUVRIR SES RACINES, LA RÉGION DANS LAQUELLE ON VIT ET SES TRADITIONS.

Voir les photos des sorties : http://clg-lavalleeverte-vauvert.ac-montpellier.fr/les-sorties-de-l-option-occitan

Voir les dossiers culturels : https://clg-lavalleeverte-vauvert.ac-montpellier.fr/les-projets-pedagogiques-en-occitan

Voir les Textes officiels qui régissent l'enseignement de l'Occitan : https://clg-lavalleeverte-vauvert.ac-montpellier.fr/option-occitan-les-textes-officiels

Tags: